RSS

Archives Mensuelles: août 2005

Last house on the left

Second film de Wes Craven (1972), Lhotl est un pur film d’horreur, puisque tout ce qui s’y passe est terriblement réaliste. Pas de fantastique, que des faits qui peuvent arriver n’importe où (et qui arrivent d’ailleurs n’importe où, c’est ce qui rend l’ensemble affreux).
 
<<<SPOILER>>>
L’histoire est banale (un fait divers): deux jeunes femmes sont capturées, torturées et tuées par un groupe de criminels en fuite. Ces derniers trouvent refuge chez les parents d’une des victimes. Les parents se vengent en étant encore plus sadiques.
<<<SPOILER>>>
 
Là où le film est particulièrement prenant, c’est qu’il est tourné avec des techniques de reportage. Le cadre est naturel (les bois, une maison normale), les acteurs ne sont pas des canons de beauté (d’ailleurs, celui qui joue le chef des tueurs raconte qu’à la sortie du film, les gens changeaient de côté dans la rue lorsqu’il marchait dans NY) et la réalisation ne "semble" pas soignée. En fait, elle l’est et Craven a donné un ton journalistique à son metrage. On regrettera juste les scènes avec les flics qui n’ont aucun intérêt.
 
On est loin de Scream ou de Blair Witch mais pas si loin d’un Canibal Holocaust (avec l’aspect moralisateur en moins… il n’y a aucune morale dans ce film).
Point intéressant, Craven, en introduction à son film, explique que lorsqu’il est sorti, il n’existait aucun "contrainte ethique" (bref, de la censure) et de fait, il conseille d’éloigner les enfants et "autres petits animaux" de l’écran. Et il fait bien d’ailleurs.
 
Ce film, même s’il date un peu, est un bon exemple de dépassement des limites. Jamais un truc pareil ne pourrait être produit de nos jours. Il va trop loin et surtout, il montre trop bien ce que l’actualité nous résume en cinq minutes à la fin du journal télé.
 
Moi j’aime bien Craven. J’ai aimé voir ce film, car il permet de découvrir une autre facette de ce cinéastre. Maintenant, ai-je aimé le film en lui-même ? Oui. Dans la mesure où il est bien fait. Non, dans la mesure où le sadisme n’est pas un type d’horreur qui me branche des masses. C’est bien de le voir, mais ce n’est pas une obliation de le revoir.
 
AB (Beuhar aussi)
 
Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 18 août 2005 dans Divertissement

 

Plagues date de fin des travaux

Voilà. J’ai les dates de rendu des illustrations. Fin de la semaine pour les premières, fin septembre pour les dernières. Comme je vais être charette au mois d’août, ça me convient et ça me permettra de faire plusieurs essais de mise en page.
 
De plus, ça permettra de faire quelques tests en France (j’ai déjà deux groupes qui attendent le feu vert).
 
Le plus important, c’est que ça avance.
 
Edit 4 aout : le texte de base est enfin terminé. Reste à le corriger entièrement.
 
AB (en avant toute !)
 
 
Poster un commentaire

Publié par le 1 août 2005 dans Jeux